Acheter un bien casco, donc sans les finitions (électricité, chauffage…), c’est une excellente solution pour réduire le montant de la facture à l’achat.

Acheter un bien casco et aménager à votre rythme

Acquérir un immeuble vendu casco représente un certain avantage financier. En effet, les droits d’enregistrement sont réduits par rapport à un bien fini. Par contre, vous devez exécuter les finitions vous-même… Et on parle de travaux tels que l’ajout de l’électricité, du système de chauffage, ainsi que des sanitaires et de la cuisine.

En moyenne, la valeur d’un bien se compose de 60% pour le gros œuvre et de 40% pour les finitions. Donc, si vous achetez casco, vous ne paierez les frais de droits d’enregistrement que sur 60% du bien fini. Et, surtout, vous pourrez étaler dans le temps les dépenses, en fonction de vos moyens, mais aussi de vos besoins. Une chambre d’enfant en plus? On l’aménagera le temps venu!

Des économies oui… mais pas sur toute la main d’œuvre!

Et si, théoriquement, c’est un avantage pour l’acheteur de pouvoir mettre la main à la pâte afin d’économiser sur la main d’œuvre, cela peut vite se transformer en désastre. On ne s’improvise pas électricien ou plombier, sous peine de voir les économies réalisées partir en fumée pour réparer des erreurs d’amateurs. L’avantage reste toutefois que vous pourrez personnaliser un maximum votre bien puisque c’est vous qui choisirez toutes les finitions.

1_acheter-casco

D’où vient ce terme : acheter « casco »?

Un peu de linguistique! À l’origine, « casco » est un terme utilisé dans les secteurs maritime et aéronautique pour signifier « à vide ». Que ce soit pour la coque du navire ou pour l’avion, l’acheteur peut choisir les finitions qu’il souhaite. Ce terme, idéal pour décrire le bâtiment une fois le gros œuvre achevé, a ensuite été repris par le secteur immobilier.

Le marché immobilier en Belgique comprend des biens casco de tous genres, mais on y trouve plus souvent des lofts, des ateliers et des locaux commerciaux.

Pour acheter le bien casco idéal, une seule adresse : Homelog