Les prix moyens des biens immobiliers en Belgique viennent d’être dévoilés et plus que jamais, cette année, l’agent immobilier sent sa profession menacée.

Les stands à Batibouw fraîchement démontés, les agences immobilières espèrent maintenant récolter les fruits de cette visibilité et de ce contact direct avec la clientèle. Car avec l’arrivée d’internet et de ses nouveaux usages, il est plus que jamais nécessaire de redorer le blason de cette profession menacée par la révolution numérique…

L’agent immobilier en danger

Les taux des prêts hypothécaires très faibles et les prix moyens de l’immobilier en Belgique étant relativement raisonnables, le secteur a plus que jamais le vent en poupe. On pourrait donc penser que l’acheteur et vendeur se tourne aisément vers les agents immobiliers pour effectuer leurs transactions. C’est sans compter sur la crise économique et l’esprit économe du Belge qui trouvera là un moyen d’éviter des frais supplémentaires. D’autant que l’outil est là, celui qui fait tellement peur aux chasseurs immobiliers et autres agents en courtage : internet et sa probable « ubérisation » du domaine. La profession d’agent immobilier est-elle en danger ? Oui, l’agent immobilier fait partie de ces métiers qui vont disparaître, à terme, du paysage. La bonne nouvelle c’est qu’il va disparaître dans sa forme actuelle, mais qu’il peut et qu’il doit se réinventer.

Offrir plus de services

Le devenir du métier d’agent immobilier passera nécessairement par une hausse de la qualité de ses services. Des services encore plus « sur mesure ». On voit d’ailleurs que les agences se spécialisent pour aller vers des domaines de niche comme le luxe, l’expat, ou même l’habitat groupé, pour ne citez qu’eux. Le ciblage du public et de ses aspirations est donc capital pour redevenir indispensable.

1_agent-immobilier-amener-a-disparaitre

Mais le pari est loin d’être gagné ! Internet permettant de mettre en relation acheteurs et vendeurs de manière facile et efficace. Pour autant que l’on se rende sur une plateforme de qualité… comme Homelog !